Histoire de la Serrure : tout ce que vous devez savoir
Serrurier Lyonnais

Histoire de la serrure : tout ce que vous devez savoir

Installation - Dépannage 24h/24
Ligne Fixe pour tout Renseignement
Demander un Devis/Conseil
Trustpilot
<< Revenir sur le blog

Histoire de la serrure

La serrure est un instrument que l’on utilise régulièrement pour se protéger. Ce mécanisme qui a fait ses preuves sert de fermeture et ne se déverrouille qu’avec une clé ou un code. Cet élément dissuasif nous permet d’éviter les cambriolages et les effractions qui sont monnaie courante de nos jours. Si l’homme de Cro-Magnon protégeait ses grottes à l’aide de grosses pierres, qui lui servaient de portes, l’histoire de la serrure nous apprend que l’évolution a rendu cette protection plus facile.

Votre serrurier Lyon est en quelque sorte le dernier maillon de la longue histoire de l’évolution des serrures. En effet, le passage actuel de la serrure à ouverture manuelle à la serrure biométrique n’est pas anodin, mais juste un prolongement naturel de l’évolution technologique des serrures.

Les serrures antiques

Les premières serrures « moraillon » à être reconnu datent de 3 000 ans av. J.-C. Ces fabrications égyptiennes, contemporaines des sculptures monumentales qu’elles servaient à protéger, possédaient des clés et étaient faites à base de teck. Elles constituaient un élément essentiel du dispositif élaboré pour garder l’entrée des temples. Ces serrures étaient faites de verrous et d’une fente où la clé était insérée. Ce modèle n’est cependant pas considéré comme la première serrure.

 

Ces serrures égyptiennes ont influencé leurs consœurs africaines. Ces dernières étaient utilisées pour protéger les silos à grains. Elles étaient généralement ornées de figurines de divinités protectrices. Les serrures romaines qui apparurent plus tard sont pour leur part assez proches de celles que nous utilisons de nos jours. Elles possédaient des systèmes faits soit d’un poussoir ou d’une rotation. C’est aussi à cette époque qu’apparait la serrure dite « laconienne ».

Les serrures de l’époque moderne

Pendant une partie de la période suivante, surtout la période médiévale, l’esthétique des serrures devient monotone et répétitive. La renaissance viendra mettre un coup d’arrêt à cette longue phase de stabilité en mettant à contribution des sculpteurs qui présentaient aux maitres serruriers des modèles complexes. Les serrures deviennent des œuvres d’art, dont l’élaboration peut prendre jusqu’à deux ans.

Des serruriers célèbres comme le roi Louis XVI donnent à la serrurerie ses lettres de noblesse en contribuant à façonner la réputation de cet artisanat.

Les serrures contemporaines

L’ère victorienne marque le début d’un mélange entre ornement et sécurité. Elle donne lieu à des créations uniques. L’histoire de la serrure est aussi marquée par le bronze qui est le matériau de cette époque. Si pendant la période de transition, les serrures étaient ornées avec des motifs de bâtisses telles que des églises, l’ère victorienne s’ouvre sur un ton plus bucolique avec des représentations faites de fleurs. Le XXe siècle voit l’ornement être relégué au second rang tandis que le côté sécuritaire prend le dessus.

L’utilisation de la serrure se diversifie aussi et gagne les coffres. Grâce aux cadrans, ces serrures sont plus performantes. Plus tard Linus Yale Jr. peaufine la serrure cylindrique à goupilles et en dépose le brevet en1861. Elle marque l’histoire de la serrure, car elle possède une clef plate crantée semblable à celle produite de nos jours. C’est vers cette époque que se fixent les différentes catégories de serrures que nous connaissons aujourd’hui :


 

Faites appel à une serrurier compétent sur Lyon