Isolation des portes et des fenêtres, les meilleurs conseils
Serrurier Lyonnais

Comment améliorer l’isolation de sa porte et de ses fenêtres ?

Installation - Dépannage 24h/24
Ligne Fixe pour tout Renseignement
Demander un Devis/Conseil
Trustpilot
<< Revenir sur le blog

Les pertes d’énergie constituent l’un des sujets principaux quand ils s’agit d’économiser sur ses dépenses ménagères. A l’heure de l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz, il devient d’autant plus intéressant financièrement d’améliorer l’isolation des portes et les fenêtres de son logement.

En effet, ces deux points cruciaux de l’habitation peuvent donner lieu à des déperditions immenses d’énergie et de chaleur, résultant parfois en des factures extrêmement salées.

En outre, le défi environnemental étant de plus en plus présent et urgent, une meilleure isolation de sa maison permet d’améliorer le bilan carbone et l’impact écologique général de celle-ci.

Isoler sa porte et ses fenêtres sans les changer : les meilleures astuces.

Avant de prendre la décision de changer sa porte ou ses fenêtres, il peut être profitable de tester quelques techniques qui pourraient améliorer ponctuellement l’isolation de ces deux endroits stratégiques de la maison. Au moins à court terme, cela pourra vous permettre d’effectuer des économies d’énergie non négligeables sur votre facture EDF.

Les techniques d’isolation d’une porte

Avant de s’attaquer à l’isolation de votre porte, vérifiez s’il existe un jour entre la porte et le sol. Les failles d’isolation des portes se situent souvent à cet endroit et placer un boudin ou un bourrelet de porte à cet endroit accomplira déjà une grande partie du travail. Effectivement, la plupart du temps, les problèmes d’isolation d’une porte viennent de cet espace entre le bas de celle-ci et le sol. Placer un boudin – ou encore mieux, un bourrelet – permet de bloquer ce passage pour l’air froid qui vient refroidir votre maison et faire surchauffer vos radiateurs pour maintenir une température suffisante.

serrurier Lyon et Pose de fenêtres

La deuxième option que nous vous recommandons, et qui peut venir s’ajouter à la première, est la pose d’un rideau derrière la porte. Il est alors conseillé de fixer le rideau directement sur la porte pour que celui-ci ne gêne pas l’ouverture et la fermeture de la porte. Cette installation se vend en kit dans les magasins de bricolage et vous coûtera entre 30 et 50 euros en moyenne.

 

Enfin, il est possible d’agrémenter sa porte en y collant directement un isolant tel que du liège ou en bouchant les petits jour à l’aide de joints prêts-à-poser et/ou de mousse expansive pour combler les petits jours présents sur votre porte d’entrée.

Les techniques d’isolation d’une fenêtre

La technique des joints est aussi valable pour les entrées d’air qui peuvent être présentes sur les vieilles fenêtres. Ainsi, vous pouvez calfeutrer vos fenêtres de la même manière que vous le feriez pour votre porte, en posant des joints métalliques, en mousse ou en silicone.

 

En outre, le film isolant collant existe aussi pour les fenêtres. Au lieu d’une feuille de liège, on en posera une en plastique, qui se colle sur la vitre en utilisant le mode chaleur d’un sèche-cheveux.

 

Enfin, il existe des contre-fenêtres en plastique. Ces éléments de doublage en plastique se présentent sous la forme d’un cadre en plastique transparent qui vient se coller sur l’encadrement de la fenêtre.

Changer pour une porte ou une fenêtre plus isolante : un investissement sur le long terme.

 

Si vos factures d’électricité s’alourdissent, que vous soyez chez EDF ou chez un fournisseur alternatif comme Direct Energie, la vraie solution en terme d’isolation se trouve dans le remplacement de vos portes et de vos fenêtres. Cela nécessitera un investissement financier plus important mais, sur le long terme, vous serez gagnant.

 

Les portes les plus isolantes : notre sélection

 

Les portes en composite disposent d’une excellente isolation , c’est pourquoi elles sont de plus en plus populaires. Souvent en fibre de verre, aussi robuste que le bois ou que l’acier, elle les surpasse en isolation thermique.

 

Les portes en bois sont réputées pour être plutôt bien isolantes, que ce soit au niveau du son ou au niveau de la chaleur. Si le bois est présent dans votre décoration intérieure et extérieure, celle-ci pourra être un bon choix. Il faut toutefois s’assurer que le type de bois est bien isolant, comme c’est le cas du chêne ou du tauari, moins du pin.

 

Les portes en PVC souffrent d’une réputation plutôt mauvaises, mais avec les avancées technologiques, on en trouve de très bonne qualité aujourd’hui. C’est ainsi que pour bénéficier d’une isolation suffisante, il convient de choisir une porte disposant d’un matériau très isolant placé dans la tranche.

 

La solution pour une fenêtre mieux isolée : le double vitrage.

 

Pour vos fenêtres, le double vitrage apparaît comme la meilleure solution pour des l’isolation de vos fenêtres. Même si la pose de celui-ci peut nécessiter une avancée d’argent conséquente, votre investissement pourra être rentabilisé sur plusieurs années. De plus, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt jusqu’à 13% du montant des fenêtres si vous passez par un professionnel pour l’achat et la pose de ces dernières.

 

Afin d’en tirer le maximum, choisissez des fenêtres dont les montants sont fabriqués à partir d’un matériau isolant, comme le bois ou le PVC, et en évitant l’aluminium.

 

Le double-vitrage améliorera grandement l’isolation de votre habitation, de par l’air qu’il immobilise entre les 2 parois. Pour aller encore plus loin, vous pouvez même décider d’investir dans un double vitrage à isolation renforcée, qui consiste en une couche d’argent transparent qui est appliquée sur une des parois et renforce la capacité d’isolation de celle-ci.